Anesthésie, Solitude et
Frustrations Profondes

Le programme "sois fort, sois performant, productif, réussis, gagne" nous amène à réaliser sans cesse des résultats pour répondre à des exigences extérieures et ceci depuis l'enfance.

 

Ce programme crée des tensions dans le corps (nuque, omoplate, dos, poitrine-cœur, mâchoire, ventre) et nous piège dans le Faire et dans le Mental (haut du corps). Il nous anesthésie d’un ressenti profond et du coup de la possibilité de se diriger de l'intérieur.

Le but est de pouvoir lâcher cette programmation liée aux résultats extérieurs et s'ouvrir au lien intime à nous-même, à nos émotions et à nos besoins personnels. Pouvoir sentir ce qui est bon, sain pour soi, mettre des limites quand cela devient maltraitant. 

L'anesthésie amène un vide intérieur, une sensation d'être à côté de ses pieds et de sa vie. On ne trouve pas un sens et une motivation profonde à être en vie. Les actifs vont chercher une surintensité pour pouvoir oublier combien ils se sentent vides à l’intérieur et tenter de se sentir vivants avec une suractivité exacerbée (workalcoolisme, sexe compulsif, jeux, sports compulsifs, drogues : cocaïne, ecstasy...). Cette intensité de vie artificielle retombe vite, de plus en plus vite et crée encore plus de vide de soi.

D'autres vont tomber dans un renoncement passif, une désillusion de vie. Ils s'évadent (drogue, ordinateur, absences de soi) ou affaissent, écrasent leur énergie de vie : tristesse, déprime, dépression, impuissance à poursuivre leurs rêves. Plutôt que de les aider à sentir et se relever, notre société risque de leur proposer des antidépresseurs, anxiolytiques, antidouleurs et bien sûr la panoplie des articles de consommation pour combler le vide (nourriture, sucre, cigarette, TV, loisirs,...).
Ces substituts ne nous soignent pas en profondeur... cela ne prend soin ni de nous, ni du véritable enjeu : retrouver notre être, nos qualités profondes, nos rêves, les ressentir et les concrétiser. Notre équipe ne peut pas accompagner des personnes stabilisées par des drogues, de l'alcool ou de la chimie.

Tant que vous ne récupérez pas votre capacité de SENTIR, vous ne pouvez pas réaliser QUI vous êtes vraiment et même goûter, expérimenter pleinement vos qualités profondes. Vous ne pouvez pas être vraiment créatifs, vous diriger depuis vos tripes et votre cœur et donner une direction personnelle à votre vie.
En récupérant votre puissance émotionnelle, vous pouvez vous positionner en tant qu'être Unique, sensible, puissant et aimant.

Coupé en deux avec un haut du corps suractivé (agitation du faire et du mental de la tête) et le ventre, le cœur anesthésié de la force sensible et créatrice. pouvez-vous sentir les frustrations profondes que cela engendre ? Pouvez-vous imaginer la solitude de l'être qui est à l'intérieur de vous ?
Pouvez-vous prendre la mesure de la colère et la violence que cela peut engendrer contre soi ou contre l'extérieur ?

Quelques indications sur les dégâts de la solitude intérieure au masculin :
- suicides souvent violents (taux plus élevé que chez les femmes).
- conduite à risque, accidents sur la route et accidents mortels
- drogues, alcoolisme ou dépendances aux médicaments (bien plus élevés que chez les femmes)
- enrôlement dans des guerres et dégénérescence de la violence (viol, meurtre, folie)
- violence conjugale
....