Parts fragiles et parts sombres

Les parts fragiles et les parts d'ombres sont souvent les parts non-aimées, considérées comme dangereuses, dont on voudrait se séparer et ne rien savoir. 

Souvent elles cachent des trésors :"Là où j'ai mal, là où j'ai peur se cachent mes plus belles qualités".

Quand on approche ses parts fragiles et que le gardien -qui contrôle et anesthésie- accepte de baisser la garde, les premières sensations qui viennent sont : une forme d'impuissance, la sensation d'être petit, de ne pas avoir de ressources, d'avoir peur de mourir ou de se faire avoir. C'est une première impression à accueillir ! Si l'on peut apprendre à rester dans une Présence à soi tranquille, la réelle transmutation peut commencer à opérer. Notre programme de survie a sans doute décrété, en d'autres temps, qu'il valait mieux anesthésier/geler le "trauma" et le traiter une fois que tout notre système en aurait plus les moyens. Nous vous recommandons de vous faire aider et recevoir du soutien.

Ces parts-là se manifestent lors de rupture ou de crise dans nos vies pour être prises en compte et soignées. 

Il est souvent difficile de se rendre seul dans les parts fragiles ou sombres car nous avons enregistré des mémoires d'impuissance, de peur, de solitude et de néant. Il est possible de déprogrammer la mémoire "victime" autour de nos qualités comme : l'intégrité, l'innocence, la douceur de l'être, la sensibilité, l'accueil, l'émerveillement, notre rayonnement naturel, le choix d'être vivant, présent et incarné. 

Les parts d'ombres provoquent du rejet de soi à soi, de la séparation, des jugements durs de la tête (bien ; pas bien). L'énergie du cœur et de la conscience sont indispensables pour accueillir nos haines, ce qui s'est perverti en nous, nos dégoûts, notre envie de blesser, maltraiter ou de tuer. Souvent cela cache beaucoup de douleurs et de sensations d'être tellement perdu et seul. Recevoir de l'accompagnement et du soutien "neutre" aide beaucoup.
"Qu'il est bon ensuite de se réaligner avec nos valeurs et qualités profondes !

Tel un roi qui gouverne son royaume, chaque part de nous souhaite être considérée, aimée, sauvée, restaurée : les parts en détresse, le super chevalier-gardien qui protège les qualités maîtresses, le féminin-le masculin, les parts sauvages, celles qui prennent des risques, les parts rebelles, celles qui détiennent la sagesse, celles qui aiment jouer, celles qui ont envie de hurler, de tout casser, de ne rien faire, d'entreprendre, etc.
Tout le monde veut jouer sa part dans le royaume. Quel roi êtes-vous pour votre royaume intérieur ? Comment goûtez-vous, appréciez et dirigez-vous vos parts intérieurs ?