Retrouver son projet de vie
S'aligner avec la Force

Retrouver son projet de vie est souvent la conséquence directe d'une personne qui retrouve ancrage et sensibilité

Elle peut sentir ses besoins, ses rêves, ses aspirations. Elle reçoit en direct des intuitions, des désirs profonds.
En stabilisant de l'intérieur la capacité de sentir (cela s'apprend), nous pouvons nous donner un point d'appui pour nous positionner ou réaliser nos aspirations profondes et/ou les poursuivre avec plus de foi en nos qualités.
Plus nous ressentons, plus nous sommes en mesure de créer. Un véritable artiste fait naître ses œuvres de sa connexion intime, de sa profondeur.
Investissez en vous-même pour rétablir cette connexion à votre vie intérieure (cœur, sensibilité ventre, ancrage dans le bassin et les jambes), vous en aurez des bénéfices durant toute votre vie.

Les autres caractéristiques qui découlent de ce lien à soi sont : passion pour nos projets, enthousiasme, goût du vivant ; envie de grandir encore, de soutenir la Vie ; courage et honnêteté, sens de la responsabilité envers soi et les autres ; capacité de trouver des ressources intérieures et de s'allier aux forces de la vie... qu'elles soient terrestres (terre, eau, feu, air, force animale, solidarité humaine) ou universelle (idées, inspirations) ; créativité au service du Vivant. 

Lorsque vous ne pouvez pas sentir le Vie en vous, celle-ci a peu de valeur à vos yeux et dans votre être.
Ainsi il est possible d'endommager et d'exploiter les ressources les plus vitales, belles et naturelles ; abuser la pureté des enfants ; tuer des tonnes d'animaux sensibles, salir l'eau, les montagnes, les forêts. On ne sent pas ce que l'on fait.
Lorsque vous sentez la vie en vous, autour de vous et que vous participez à la création de la vie, à son évolution, vous appréciez la vie et en prenez soin car c'est une compagne, un partenaire intime. 

Voilà pourquoi, il est vraiment temps de transmuter l'énergie masculine, de la redéfinir. Puisse l’énergie mâle redéployer la noblesse de sa nature

Après le MLF (mouvement de libération de la femme), le MLH !